Logiciels de trésorerie TPE/PME : comparatif intégral 2022 pour faire le meilleur choix

Vous êtes une TPE ou une PME et vous voulez…

  • suivre votre trésorerie précisément, si possible en quasi temps réel ?
  • gagner du temps (et réduire vos honoraires comptables au passage) ?
  • concilier trésorerie, pilotage de gestion et comptabilité pour une meilleure efficacité ?
  • savoir où placer votre cash excédentaire ?
  • faire des simulations simplement pour vous projeter dans le court/moyen/long-terme ?
  • accéder à toutes les données utile en un clin d’œil pour améliorer votre pilotage de gestion ?
  • retrouver de la visibilité après la crise sanitaire et malgré la crise économique ?
  • éviter les appels alarmistes de votre banquier ou de votre expert-comptable ?…

Dans cette présentation des logiciels de trésorerie, nous avons voulu être le plus complet et exhaustif, jusqu’au tarif d’abonnement. Ce comparatif expose aussi les points importants pour bien choisir cet allié indispensable quand on est une TPE ou une PME.

Savez-vous que TurboPilot est n°1 sur le site indépendant « La Fabrique du Net » ?
Demandez une présentation gratuite de l’outil !

Recherche rapide d’un logiciel de trésorerie (ordre alphabétique) :

AxonautCashlabCashTrackCashViewConcilaEden-PmeE-FinancesEvaltonbizExaBanqueFygrIncwoJesperKiwiliOpal-TPEPay-PieProfit-SeeQuadratus EntrepriseRocketChartSageTaïkoonTrésoreriePlusTurboPilotXéroZenfirst (*)

(*) Certains éditeurs n’ont pas souhaité faire partie de ce comparatif : nous les avons donc exclus de cette liste qui n’est donc pas exhaustive.

Lire aussi : Trésorerie des entreprises : leurs 7 besoins essentiels

Quels critères prendre en compte pour choisir votre logiciel de trésorerie ? Comment distinguer ceux qui sont à peine plus qu’un tableau Excel avec une courbe de trésorerie par rapport aux logiciels complets qui font la liaison avec la compta de l’entreprise ? Parmi toutes les offres existantes, certaines traitent uniquement de l’aspect comptable, d’autres le côté bancaire, ce qui est trop limité pour se targuer d’être un véritable logiciel de trésorerie.

Savez-vous que la plupart de ces outils ne font malheureusement aucun lien avec votre comptabilité, ce qui double finalement votre temps et vos coûts de gestion ? Que certains stockent vos données à l’étranger et notamment hors de l’Union Européenne, mettant en jeu la confidentialité de vos données ?

Connaissez-vous les pièges actuels du scrapping bancaire et comment les éviter ? Auriez-vous besoin d’une méthode de récupération et de qualification des mouvements bancaires à des fins de rapprochement (semi) automatique ?

Dans ce guide, nous avons voulu vous présenter les critères qui doivent être impérativement pris en compte pour faire le choix qui vous convient. Puis, vous trouverez une liste comparative de logiciels de trésorerie pour bien faire votre choix et vous aider à atteindre vos objectifs sans dépenser une fortune : il existe d’excellents produits à moins de 100 €/mois !

certains logiciels de trésorerie sont trop chers pour ce qu'ils offrent

Ne faites pas aveuglément confiance à certains logiciels de trésorerie qui sont 2 à 3 fois plus chers que les autres, sans être ni les plus puissants, ni les plus utiles aux besoins des TPE et PME ! Pour plaire à leurs actionnaires, certains sont définitivement (trop) gourmands…

IMPORTANT : les informations que vous trouverez ici sont issues directement des sites web des différents éditeurs ou des informations qu’ils ont bien voulu nous communiquer, ainsi que des témoignages de clients ou de prospects ayant bénéficié de présentations.

Cet article ne prétend donc pas être un véritable « benchmark » exhaustif, impossible du fait que les informations nécessaires sont indisponibles : tous les éditeurs sont les bienvenus pour enrichir cet article !

TurboPilot est bien valorisé ici, car nous le connaissons dans ses moindres détails et nous en sommes fiers.

Pourquoi les logiciels de trésorerie sont indispensables aux TPE et PME ?

Des outils efficaces pour bien piloter une entreprise

L’enquête RCA Consulting de janvier 2019 (auprès de 2000 clients TPE/PME de cabinets d’expertise comptable) révèle les attentes des entreprises auprès de leur expert-comptable.

Les résultats montrent des attentes fortes des dirigeants sur l’anticipation, la mise en place d’indicateurs clés et l’accès à l’information à tout moment. Viennent ensuite le suivi du chiffre d’affaires et de la TVA à payer, et une courbe de trésorerie particulièrement plébiscitée.

Faites défiler les slides ci-dessous pour voir l’essentiel des résultats :

previous arrow
next arrow
Slider

Les outils de prévision et de suivi de trésorerie sont encore très peu répandus dans le monde de la TPE/PME

Ne sont-ils pas essentiels pour le pilotage des petites entreprises et pour la sérénité de leurs dirigeants ? À notre sens, les logiciels de trésorerie sont indispensables pour avoir une vision et assurer la pérennité de ces structures économiques.

logiciels de trésorerie
Enquête RCA Consulting Janvier 2019 sur 2000 clients de cabinets d’expertise comptable français

La majorité des TPE et PME (environ 55% d’après notre dernière enquête RCA Consulting de janvier 2019) dispose d’un logiciel de facturation et/ou de caisses enregistreuses.

Les autres utilisent encore des factures faites dans Excel, Word ou même… sur du papier !

Le second outil de gestion de trésorerie reste encore Microsoft Excel pour la plupart de leurs statistiques de gestion :

  • statistiques de ventes ;
  • budget prévisionnel ;
  • indicateurs de gestion divers…

La comptabilité est souvent externalisée : plus de 3 millions d’entreprises la délèguent à leur cabinet comptable. Cependant, les experts-comptables ne proposent généralement pas d’outil de trésorerie à leurs clients ou de service dédié.

les logiciels de trésorerie sont utiles même aux TPE modestes

Pour celles qui n’ont pas d’expert-comptable du fait de la modicité de leur chiffre d’affaires (environ 1 million de très petites entreprises), la motivation pour se doter d’un outil de trésorerie est très faible.

Pressé ? Sautez l’introduction et trouvez directement :

Pourquoi les outils de trésorerie ne sont pas encore systématiquement adoptés par les TPE et PME ?

Nous avons décrit les premières raisons ci-dessus, notamment le manque de connaissance de leur utilité.

Dans les grandes lignes, voici les principales que nous pouvons ajouter :

  • une TPE/PME ne trouve souvent pas le temps pour trouver, mettre en place et assurer le suivi régulier de ce genre d’outil :
  • la charge de travail des collaborateurs et le manque de ressources humaines constituent fréquemment un frein pour assurer cette gestion en interne ;
  • la culture « trésorerie » est encore massivement absente ;
  • les conseillers du dirigeant de TPE/PME ne font pas la promotion de ce type d’outil, qu’ils connaissent peu ou ne maîtrisent pas eux-mêmes ;
  • la technologie n’était encore pas disponible ou pas assez aboutie il n’y a encore pas si longtemps.

Concernant ce dernier point, nous entendons les éléments technologiques suivants :

  • disponibilité d’outils de trésorerie full web (logiciels de gestion SaaS) ou a minima hébergés dans le cloud ;
  • connexion Internet de bonne qualité (fiable et rapide) ;
  • terminaux (dont smartphones ou tablettes) assez puissants ;
  • outils de scan et OCR (reconnaissance des caractères) de documents (factures d’achats et notes de frais – par exemple ReceiptBank) ;
  • filières fiables de captation des mouvements bancaires ;
  • intelligence artificielle.

Mais aujourd’hui, tout ceci existe ! Il fallait juste identifier et mettre ces éléments en équation afin d’offrir des solutions solides aux TPE et PME.

Comment ne pas basculer dans le camp des « entreprises zombies » et risquer de dégrader votre notation bancaire ?

Beaucoup d’entreprises ont reporté des charges, utilisé le chômage partiel, profité des aides de l’État (notamment avec le PGE) lors de la crise sanitaire. Mais ces solutions ne sont souvent vues qu’à court-terme. Peu de structures se sont projetées et savent comment elles pourront rembourser leurs dettes accumulées. Auront-elles alors un chiffre d’affaires et une rentabilité suffisante pour ce faire ? Ainsi, on les qualifie souvent d’entreprises zombies car leur espérance réelle de survie est quasiment nulle.

Vous voulez en savoir plus ? Consultez notre article qui explique ce phénomène des entreprises zombies.

Par ailleurs, une entreprise qui laisse sa trésorerie et sa structure financière se dégrader sans pouvoir y remédier la conduit à régresser fortement dans la notation bancaire (notation Banque de France) : ceci rendra ses futurs concours bancaires bien plus coûteux, voire impossibles à obtenir.

Notre article « Cash is king : la chasse au cash caché est ouverte » explique cela.

Alors, il est grand temps de doter votre entreprise d’un outil de prévision, de simulation, de suivi de trésorerie et de pilotage de gestion, d’autant plus indispensable dans la période actuelle ! C’est parti…

Avoir les outils adéquats pour bien gérer sa trésorerie et son entreprise

suivre et anticiper sa trésorerie est un facteur de réussite

La gestion de trésorerie est vitale pour toute entreprise car elle conditionne son développement et sa survie.

En effet, elle permet de définir une prévision à une semaine, un mois, un an… de façon très fine pour avoir une vision sur le court, moyen et long terme. La vie d’une entreprise est rythmée par de nombreux projets au fil du temps, que ce soit d’investissement, de financement ou d’embauche. Pouvoir prévoir et projeter ses capacités en trésorerie permet d’aborder le futur sereinement.

Grâce aux outils de gestion de trésorerie, vous pouvez également surveiller chaque jour les liquidités dont dispose votre entreprise via les flux entrants et sortants.

Mais si elle est gérée sur papier ou dans un tableau type Microsoft Excel, lourd, peu ergonomique et non automatisé, elle fait perdre du temps au dirigeant sans lui fournir la courbe de trésorerie qui, seule, donne une visibilité satisfaisante de la situation.

C’est ainsi que le pilotage de l’entreprise en pâtit, vous plongeant dans le stress de l’incertitude et la crainte de ne pas prendre les bonnes décisions. C’est pour pallier cette situation dangereuse pour la pérennité de l’entreprise qu’un véritable outil de prévision et de suivi de trésorerie prend tout son sens.

Quelques notions importantes pour choisir son logiciel de trésorerie

– Un logiciel de comptabilité n’est pas un logiciel de trésorerie

Un outil de comptabilité travaille sur le passé et il est rarement tenu à moins d’un mois. Il peut au mieux vous fournir un échéancier clients et fournisseurs.

Alors que la trésorerie donne une vision du futur et permet d’assurer un suivi quasi quotidien, grâce à un détail fin des comptes clients et fournisseurs et leur suivi dynamique.

Pour autant, un logiciel de trésorerie sans lien avec votre plan comptable, vous fait perdre (oui, perdre !) :

  • une estimation fiable de votre TVA à payer ;
  • une balance âgée clients et donc un système de relance efficace de vos créances ;
  • une balance âgée fournisseurs et un suivi de vos dettes ;
  • un contrôle budgétaire qui vous permet de constater les postes de produits ou de charges qui ne sont pas en phase avec vos objectifs ;
  • une liaison pour récupérer ou envoyer des données vers votre comptabilité, ce qui oblige à des doubles ou triples saisies !

Rien que ça… Mais restez attentif : il se pourrait bien que certains outils réussissent bientôt la synthèse entre la trésorerie (quotidienne) et la comptabilité (au mieux mensuelle) en produisant les journaux de tenue (achats, ventes, banques) ! Le rêve, non ?

– Le site de votre banque ne se substitue pas à un logiciel de trésorerie

Nous avons tous des comptes bancaires accessibles sur le Web qui nous donnent la position instantanée de nos liquidités et parfois quelques camemberts expliquant par catégories nos recettes et nos dépenses passées. Certains outils baptisés « intégrateurs » permettent de synthétiser au même endroit tous vos comptes issus de plusieurs banques (exemple : Bankin’). Cependant, ces fonctionnalités sont extrêmement limitées par rapport à un logiciel de trésorerie et ne permettent aucune projection ni prévision.

– La prévision d’exploitation n’est pas une prévision de trésorerie

Les budgets, définis le plus souvent par votre expert-comptable, sont exprimés en « hors taxes » et classés par comptes de classe 7 (produits) et classe 6 (charges). Alors que la trésorerie s’exprime en « toutes taxes comprises » car c’est le mouvement total et son impact sur vos liquidités qui nous importent.

Donc :

  • un prévisionnel d’exploitation est HT et à date des factures (clients et fournisseurs) ;
  • un prévisionnel de trésorerie est TTC et à date du mouvement à la banque.

Le premier (exploitation) est celui qui vous est le plus souvent délivré par votre expert-comptable.
Le second (trésorerie) est plus complexe et plus fréquent, sauf quand vous avez le bon outil pour vous faciliter le travail !

TurboPilot permet de créer des courbes dynamiques de trésorerie
La courbe de trésorerie dynamique de TurboPilot – Simulations possibles
TurboPilot permet d'avoir un tableau de bord clair de l'évolution de sa trésorerie
Les tableaux d’exploitation et de trésorerie de TurboPilot – Choix des périodes, comparatifs, analytique, résultat ou variation de trésorerie

Les 4 familles d’outils proches de la trésorerie

Famille n°1 : pré-comptabilité

La pré-comptabilité regroupe essentiellement des outils qui aident l’entreprise et son expert-comptable à approvisionner les pièces et informations : plateformes d’alimentation, outils de scan/OCR de factures d’achats et notes de frais, simples outils de notes de frais, outils de facturation et de caisse.

➡️ Ils donnent seulement le passé et le présent de la trésorerie, son historique

Les mieux placés en qualité/prix : QuickBooks, Exact, Xero, Tiime, ReceiptBank, Pennylane, Expensya, Azopio.

Famille 2 : prévisionnel d’exploitation

Ce sont les logiciels qui permettent de faire des prévisionnels et des business plans. On parle ici de prévision d’exploitation (exprimée en HT et à date de la facture).

➡️ Ils ne fournissent que des données chiffrées et statiques de la trésorerie.

Les mieux placés en qualité/prix : EvaltonBiz, e-Finances, Prévi-Start, Sage 50 Cloud, Prévisionnel RCA,

Famille 3 : prévision de trésorerie pure

Ces outils sont capables de capter les données bancaires et de les catégoriser. Ils permettent de monter des prévisions de trésorerie, souvent manuellement (en TTC et date du mouvement à la banque).

➡️ Ils ne fournissent que des données financières déconnectées de la comptabilité et sont simples mais fastidieux à mettre en oeuvre.

Les mieux placés en qualité/prix : Exabanque, RocketChart, Cashtrack, ProfitSee, PayPie, e-Trésorerie.

Famille 4 : prévision d’exploitation, de trésorerie et pilotage de gestion

Ces outils vont au-delà des fonctionnalités de la famille précédente. Ils sont souvent riches en API avec des outils tiers pour compiler plusieurs sources et ils ajoutent une liaison comptable qui permet une prévision d’exploitation avec suivi budgétaire, la gestion des comptes clients et fournisseurs et de nombreux indicateurs de pilotage.

➡️ Ils fournissent donc un pilotage de gestion complet qui permet à l’entreprise d’économiser temps et argent (en évitant les doubles saisies trop fréquentes et sans valeur ajoutée) et d’avoir une vision juste pour prendre au plus tôt les meilleures décisions.

Les mieux placés en qualité/prix : TurboPilot, OpalTPE, Axonaut, CashView.

les logiciels de trésorerie regroupent de nombreuses fonctionnalités pour bien piloter son entreprise

16 fonctions essentielles pour choisir votre logiciel de trésorerie ou outil SaaS de trésorerie

1 – Budget de trésorerie

Le budget de trésorerie permet d’identifier l’ensemble des recettes et des dépenses sur l’année à venir pour en définir l’équilibre et ainsi concevoir votre courbe de trésorerie dynamique. Certains outils donnent la possibilité de travailler sur 3 ans ou plus avec le plan comptable de votre entreprise (comptes de classe 6 et 7) ou par catégories pour plus de simplicité. Cet exercice de prévision peut être réalisé conjointement avec votre expert-comptable pour une meilleure fiabilité.

Cerise sur le gâteau : récupérer des fichiers FEC (fichier des écritures comptables – Format imposé par l’Administration fiscale) ou des grands-livres pour partir des données passées et bâtir plus rapidement votre budget d’exploitation et de trésorerie.

Ceci permettra de créer automatiquement les courbes de trésorerie passées, qui constitueront des points précieux de comparaison.

2 – Courbe de trésorerie visuelle et dynamique

Elle est fondamentale pour comprendre en un clin d’œil votre situation dans un futur proche et ainsi intervenir dynamiquement sur un point de la courbe.

Par exemple, en cas de passage difficile, vous pouvez choisir de décaler des dates de règlement prévu de certains fournisseurs payés par chèque ou virement. De quoi de passer un mauvais cap plus facilement !

Des visualisations comparées sur 3 années, une sélection des banques, une consolidation des liquidités et divers filtres sont essentiels pour la meilleure information possible.

3 – Captation et suivi des flux réels impactant cette trésorerie

Plusieurs types de flux ont un impact sur votre trésorerie :

  • achats et notes de frais ;
  • ventes (facturation et/ou caisse) ;
  • flux bancaires.

Tous ces flux se doivent au minimum d’être en format universel (csv, Microsoft Excel…) pour être compris par des logiciels différents, ou bien être communiqués par des voies plus automatiques.

Par exemple pour les achats, des outils de scan avec OCR (reconnaissance de caractères) permettent de gérer automatiquement les mouvements réels de trésorerie liés aux factures d’achats et aux notes de frais, tout en conservant une image de ces pièces dans votre gestion documentaire.

Pour les ventes, une récupération via API (automatique) ou par un export (manuel) issu de votre logiciel de facturation ou de caisse est un plus.

Concernant les mouvements bancaires, trois filières co-existent :

  • vous passez par votre expert-comptable qui récupère vos flux via « EBICS » : c’est généralement gratuit (mais pas toujours !) puis le cabinet transfère ces données dans les outils qu’il met à votre disposition. Cependant, c’est rarement un véritable outil de trésorerie ;
  • vous passez par une solution de « scrapping » qui capte vos mouvements automatiquement et les injecte dans votre outil de trésorerie. Mais depuis la DSP2 (directive européenne sur les services de paiement), les banques (qui doivent vous fournir vos données gratuitement) ont mis en place des « authentifications fortes » qui peuvent vous obliger à ressaisir très régulièrement (parfois tous les jours) votre login et votre mot de passe ! Et parfois à indiquer que le compte « scrappé » est bien un compte pro ;
  • vous passez par une plateforme d’EBICS sécurisée en direct (sans votre expert-comptable) : c’est la solution la plus puissante mais également la plus coûteuse. À réserver aux groupes de sociétés qui ont beaucoup de banques et de comptes et qui doivent faire des transferts de fonds fréquents (« cash-pooling ») afin d’optimiser leur trésorerie.

4 – Rapprochement bancaire (semi) automatisé

Un bon logiciel de trésorerie se doit de vous proposer des possibilités d’automatisation solides pour rapprocher les achats/ventes et la banque. Une capacité intéressante pour économiser votre temps afin de le consacrer à vos clients et à votre chiffre d’affaires !

Des fonctionnalités d’intelligence sont parfois présentes dans les outils de trésorerie pour qualifier au mieux ces mouvements :

  • par catégories (ou mieux, par comptes de la comptabilité générale) ;
  • par clients ou par fournisseurs.

Privilégiez les solutions qui offrent ces fonctionnalités d’intelligence, particulièrement en liaison avec le plan comptable de votre entreprise.

5 – Alertes sur les retards de paiement clients

Il est essentiel de surveiller scrupuleusement ses délais de paiement, de lister les clients débiteurs et l’ancienneté de leur créance, Une balance âgée clients est top pour cela. Si vous disposez en plus de fonctionnalités de relance plus ou moins automatisée, c’est encore mieux !

Les meilleurs outils de trésorerie fournissent ces options : ils nous semblent incontournables à qui veut vraiment maîtriser sa trésorerie !

6 – Alertes sur les retards de paiement fournisseurs

Si vous cachez trop de factures « sous le tapis », votre société aura très bientôt des problèmes ! Une balance âgée fournisseurs permet de remédier à ce risque.

Certains outils vous offrent des fonctionnalités pour déclencher des virements directs vers vos fournisseurs : en plus d’être un gain de temps, c’est très pro et vraiment utile !

7 – Alertes sur les dépassements de découverts

L’anticipation de vos creux de trésorerie est cruciale pour prendre les mesures préventives qui s’imposent et ne pas se retrouver en difficulté. Cela peut constituer à repousser des règlements fournisseurs, à réaffecter des liquidités ou même à prévenir votre banquier ! À l’inverse, les pics de trésorerie sont également à examiner pour envisager un placement de vos liquidités dormantes.

8 – Indicateurs de trésorerie et de pilotage

Estimation de votre TVA à payer, position et variation de votre chiffre d’affaires, de vos marges, de votre résultat d’exploitation, soldes intermédiaires de gestion, tableau de trésorerie, tableau d’exploitation, balances âgées clients et fournisseurs…

Grâce au regroupement de toutes ces donnée, vous aurez dans vos mains un reporting complet pour impressionner favorablement et rassurer votre banquier et votre expert-comptable ! De ce fait, vous pouvez même obtenir plus facilement un financement, voire baisser un peu vos honoraires comptables ou au moins de les maîtriser…

Si vous souhaitez aussi intégrer des indicateurs comptables et financiers (BFR – besoin en fonds de roulement –, SIG – solde intermédiaire de gestion –, marge opérationnelle, résultat net…), privilégiez un outil qui puisse se connecter aux données comptables (imports/exports ou API).

9 – Simulations et affichages multiples

La création de différentes hypothèses et scénarios (via des simulations), leur affichage, la comparaison de la trésorerie sur plusieurs années, la consolidation de la trésorerie multi-banques, le déclenchement de virement interbancaire…

Tous ces services inestimables vous permettront d’avoir une vision claire pour envisager l’avenir sereinement et booster votre croissance !

10 – Multi-utilisateurs, multi-sociétés et multi-banques

Selon votre processus de gestion de la trésorerie, il est courant de délivrer des droits différents à des collaborateurs de votre société ou à certains de vos partenaires externes.

Un tableau de bord des sociétés gérées est disponible à l’entrée. Bien sûr, pouvoir gérer plusieurs banques (voire également des caisses) est un plus.

11- Une gestion des prélèvements et virements

Déclencher un prélèvement client ou effectuer un règlement fournisseur par virement bancaire directement depuis le logiciel de trésorerie : c’est un must !

De plus, l’un des principaux objectifs de ce type d’outil est de vous faire gagner du temps tout en vous présentant immédiatement les informations les plus pertinentes pour prendre les meilleures décisions.

12 – Un module de caisse

Indispensable en fonction de votre activité, il vous permettra d’effectuer de nombreuses opérations : récupération de la caisse, comptage et vérification, clôture de la caisse par un superviseur, remise en banque des chèques, archivage des justificatifs de caisses (remises tickets CB, détail du comptage physique de la monnaie).

13 – Éco-système d’outils partenaires

La multiplication des outils peut être contre-productive. Cependant, sans tomber dans l’usine à gaz, les outils partenaires indispensables sont au nombre de deux car ils impactent directement votre gestion de trésorerie.

Nous parlons :

  • d’une facturation qui permet de récupérer les ventes à tout moment mais également les commandes futures qui peut être chaînée à un ERP ou un CRM ;
  • et d’un outil de scan/OCR de factures d’achats et de notes de frais afin de récupérer les achats au fil de l’eau.

Couplée à la captation bancaire, votre gestion de trésorerie est alors fluide et quasi en temps réel !

Le rapprochement bancaire et le chaînage à la comptabilité permettent de s’assurer d’avoir des informations fiables : c’est ce que réclament les chefs d’entreprises.

Pour autant, les outils les plus complets sont également chaînés par API à des CRM, ERP (gestion des commandes et achats), devis/facturation, caisses, gestion et validation des notes de frais, systèmes de paiement par CB (gestion des commissions), analyse de coûts de revient et de marge (par affaire, chantier, projet…).

Tout un éco-système qui vous permet de créer votre environnement de pilotage personnalisé et idéal !

14 – Vidéos d’e-learning

Entre prise en main auto-gérée et un accompagnement de haut niveau, les formations en ligne permettent une appropriation de qualité via de courtes vidéos. Visionnables à son rythme, elles détaillent chaque aspect ou fonctionnalité importante pour monter en compétence sur l’outil et le maîtriser.

Des formations individualisées peuvent offrir un complément vers la réussite.

Certains éditeurs sont adossés à des réseaux de consultants, des DAF externalisés, des Office Managers qui peuvent apporter des services ou du conseil en plus de l’expert-comptable.

15 – Assistance réactive

Quoi de plus frustrant que d’être bloqué par un problème technique ou par un point complexe ? Un système de tickets et une assistance éventuellement téléphonique, avec réponse dans la journée ou mieux, est un critère important à prendre en compte. Car la trésorerie n’attend pas !

16 – La comptabilité directement produite depuis la trésorerie ?

Après le temps de la prévision, le travail quotidien de suivi de la trésorerie pourrait bien permettre de produire la tenue comptable sans aucune connaissance comptable. À suivre ?

les logiciels de trésorerie donnent des informations indispensables pour faire les bons choix

En plus du choix selon les fonctionnalités détaillées plus haut, voici les critères les plus évidents pour réaliser le meilleur choix de logiciel de trésorerie en fonction de votre entreprise et de votre activité.

Prenez en compte ces critères essentiels dans votre choix d’un logiciel de trésorerie

– La récence de votre entreprise

Une entreprise qui vient de lancer son activité n’a souvent pas besoin d’une gestion de trésorerie poussée. Vous serez trop préoccupé par les formalités de création, vos offres, la recherche de clients et de chiffre d’affaires… Pour un petit prévisionnel simple, une feuille de tableur fera l’affaire… au début !

– La taille de votre entreprise

Généralement, un outil de trésorerie devient nécessaire lorsque l’entreprise compte au moins 3 à 5 salariés ou, en termes de chiffre d’affaires, si elle dépasse les 300 à 500 000 €.

– Vos souhaits de pilotage de gestion

Si vous êtes un dirigeant soucieux de gestion, les seuils ci-dessus peuvent être abaissés. Par ailleurs, l’engagement n’est pas le même entre un tableau de bord comptable (établi par votre expert-comptable) et une gestion de trésorerie dynamique. Si le premier est sans travail pour vous, la seconde nécessite la conception du budget (représentant souvent une journée de travail) puis un suivi d’un quart d’heure minimum au quotidien. Comptez en plus des points hebdomadaires sur la mise à jour des hypothèses de chiffre d’affaires.

– Vos outils de gestion déjà en place

Si vous souhaitez faire perdurer votre logiciel de trésorerie, choisissez plutôt un pur outil de trésorerie. En revanche, s’il vous manque beaucoup de « briques », de fonctionnalités, vous pouvez vous orienter vers des ensembles modulaires.

– Votre relation de travail avec l’expert-comptable

Avoir un expert-comptable impliqué avec vous dans cet outil de trésorerie est l’idéal, car il peut lui aussi en tirer des bénéfices en termes de productivité et peut vous conseiller plus utilement. Si ce n’est pas le cas, une bonne formation, un process d’organisation de gestion en place et un support technique avisé vous seront précieux.

– Le niveau d’accompagnement souhaité

De quoi avez-vous besoin ? Un audit gratuit de votre organisation administrative et comptable ? Un appui à la création de votre budget ? La mise au point d’un processus optimisé de suivi de trésorerie ? Une formation personnalisée et finançable Qualiopi (prise en charge par les fonds de la formation continue) ? Un suivi périodique de votre implémentation de l’outil ?

Il n’y a que vous qui puissiez définir le niveau d’accompagnement dont vous sentez avoir besoin.

– Votre budget

Il ne peut être en dessous de quelques dizaines d’euros par mois pour l’abonnement à l’outil. En fonction de vos ambitions, de l’accompagnement et de l’assistance souhaités, votre partenaire doit vous proposer des solutions à géométrie variable.

– Le stockage sécurisé de vos données en France

Si la confidentialité totale de vos données vous est chère, alors les éditeurs hexagonaux vous donneront les garanties les plus solides.

– Vos problèmes ou besoins de financement

De plus, vous pouvez être dans un cas qui nécessite spécifiquement un outil de trésorerie. Nous en listons quelques-uns ci-dessous.

certaines situations nécessitent encore plus un logiciel de trésorerie

Vous avez d’autant plus besoin d’un logiciel de trésorerie si…

  • votre activité est saisonnière ;
  • vous êtes une franchise, vous gérez des affiliés ;
  • votre activité est multi-produits, multi-sites, multi-banques ;
  • vous avez la charge de nombreuses sociétés ;
  • vous disposez de nombreuses banques et comptes bancaires (et souhaitez les consolider)  ;
  • votre activité vous amène à gérer des comptes bancaires pour autrui ;
  • vos marges sont faibles et le secteur concurrentiel ;
  • vous connaissez l’une des cinq crises de trésorerie : crise de croissance, mauvaise gestion du BFR (besoin en fonds de roulement), réduction conjoncturelle de l’activité, erreur de financement, perte de profitabilité ;
  • votre entreprise est en difficulté ou en redressement ;
  • vous avez des projets d’investissement ou d’embauche ;
  • vous êtes une start-up ayant levé des fonds importants ;
  • votre profil dirigeant est d’être exigeant sur la gestion de votre entreprise ;
  • une situation de crise sanitaire, économique et financière majeure !

Le top 25 des outils
au 10/07/2022

Le top 25 des solutions de gestion de trésorerie pour les TPE et PME

Nous présentons dans ce comparatif 24 outils progiciels de trésorerie ou en SaaS (Software as a Service, c’est-à-dire fonctionnant par abonnement et via Internet) positionnés sur le marché de la TPE/PME et indépendants de cabinets d’expertise comptable (outils propriétaires ne pouvant convenir à toute entreprise).

Nous les distinguons selon deux classements (à croiser avec nos familles plus haut) :

  • les véritables logiciels de trésorerie spécialisés et généralement puissants ;
  • les modules de trésorerie, briques d’un environnement plus complet.

Généralement, les seconds sont moins spécialisés et moins puissants, bien qu’ils apportent un éco-système important de modules additifs.

Pour chaque outil, vous pouvez faire défiler des screenshots afin de vous familiariser avec son interface et son ergonomie.

Les véritables logiciels de trésorerie

logiciel de trésorerie

1/ TurboPilot (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (RCA Consulting)
« Une gestion de trésorerie simple, puissante et collaborative à un tarif TPE/PME.
Focalisez-vous ENFIN sur votre chiffre d’affaires et sur vos clients ! »

  • Fonctionnalités
    • Import de données comptables (fichier des écritures comptables dits « FEC » et grands-livres)
    • Importation du livre de commandes à partir de votre ERP
    • Importation d’un plan de remboursement d’emprunt
    • Prévision et suivi d’exploitation et de trésorerie en temps réel (jusqu’à 36 mois futurs + historique 36 mois)
    • Budget d’exploitation par comptes, par catégories
    • Calcul et affichage des courbes prévisionnelles de trésorerie et de la courbe de BFR (besoin en fonds de roulement)
    • Soldes intermédiaires de gestion (SIG)
    • Estimation de la TVA à payer
    • Indicateurs (CA, résultat net, marge opérationnelle, dus clients et fournisseurs, besoin en fonds de roulement (BFR), nombre et panier clients)
    • Simulations ultra-rapides et consultation d’hypothèses comparées
    • La prévision d’exploitation peut créer la prévision de trésorerie… et inversement !
    • Captation données bancaires via scrapping bancaire (BudgetInsight et Bridge (Bankin’) + plateforme EBICS (Sycomore) permettant une captation bancaire plus puissante et des virements inter-banques et inter-sociétés (cash-pooling)
    • Captation bancaire avec rapprochement semi-automatique via des règles intelligentes
    • Synchronisation automatique factures / note de frais / banques (EBICS ou scrapping)
    • Module de caisse
    • Module de règlement : Prélèvement SEPA / Remise de chèque / Virement SEPA / Factoring et autres…
    • Gestion des impayés avec relance automatique programmée
    • Balances âgées clients et fournisseurs
    • Gestion des relances clients avec règles (niveaux de relance, délais)
    • Suivi des paiements clients et fournisseurs
    • Tableau d’exploitation affiché aussi par clients et fournisseurs
    • Gestion des règlements fournisseurs (virements directs)
    • Gestion des virements salariés (virements directs)
    • Export de données comptables et reconstitution des relevés bancaires
    • Consolidation de la trésorerie multi sociétés
    • Alertes personnalisables

Téléchargez ce diaporama de présentation ici
Téléchargez les screenshots ici

N. B. : Vous pouvez faire défiler quelques screenshots ci-dessous pour découvrir l’interface et l’ergonomie des produits de ce comparatif.

previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Full Web / SaaS
    • Collaboratif et intuitif pour des TPE…
    • …mais aussi puissant pour des PME multi-sociétés, multi-banques et multi-comptes bancaires
    • Puissant import en une passe des journaux d’achats, ventes et banques via le FEC (fichier des écritures compables)
    • Création rapide de budgets avec comparatifs (via récupération de fichiers FEC et grand-livre)
    • Conservation du lien comptable qui évite la double ou triple saisie
    • Synchronisable avec les logiciels de comptabilité et de facturation (ou de caisse)
    • Module de recherche puissant pour traitements par lots
    • Prévision mensuelle, hebdomadaire ou journalière
    • SIG (solde intermédiaire de gestion) paramétrable par activité
    • Gestion des variations de stocks
    • Gestion de trésorerie fluide et temps réel
    • Rapprochement bancaire semi-automatique avec puissantes règles de catégorisation
    • Plateforme multi-dossiers (entités juridiques) pour les groupes et les cabinets d’expertise comptable
    • Vue consolidée multi-sociétés et multi-banques pour les holdings (courbes et détails par comptes, clients, fournisseurs…)
    • Gestion des comptes utilisateurs avec profils
    • Gestion de comptes bancaires pour autrui (exemple : comptes séquestre)
    • Conforme RGPD, données sécurisée et stockées en France
    • Essai gratuit 30 jours sans engagement, avec une formation de prise en main payante
    • Réseau national de partenaires : experts comptables, consultants, DAF externalisés, office managers
    • Nombreux formats d’import pour les données comptables, commandes, facturation, caisse : FEC (fichier des écritures comptables), grands-livres des logiciels de cabinets d’experts-comptables, csv (texte)
  • Les –
    • Accompagnement obligatoire (4h minimum) mais prise en charge au titre de la formation continue possible (certification Qualiopi)
    • Produit plus complet que les outils récents de pure trésorerie
  • Options : Audit de votre organisation administrative et comptable actuelle avec accompagnement et Méthode de « l’Accélération de la Vélocité du Cash » pour sauver une entreprise ou accélérer son développement.
  • Cibles
    • TPE/PME
    • Commerçants
    • Artisans
    • Consultants
    • Sociétés de services
    • Start-ups
    • DAF, RAF, contrôleurs de gestion
    • Activités gérant des comptes bancaires pour autrui
  • Tarifs : à partir de 95 €/mois (comptes bancaires illimités)
    Conditions spéciales pour experts-comptables et consultants
logiciel de trésorerie

2/ Sage 100 cloud Trésorerie (Allemagne)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Sage)
« Restez maitre de votre situation financière »

  • Fonctionnalités
    • Intégration automatique des extraits bancaires quotidiens
    • Tableaux de contrôle
    • Outils d’analyse
    • Prévisions de trésorerie et suivi quotidien
    • Mises à jour dynamiques via la comptabilité
    • Virements d’équilibrage et solutions de financement
    • Gestion des placements
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Liaison avec la comptabilité
  • Les –
    • Cher pour une TPE
    • Accompagnement nécessaire
    • Produit ancien monté en cloud
    • Interface vieillotte
    • Localisation des données non précisée
  • Cibles : PME
  • Tarifs : de 444 € à 600 € / an

3/ Alticash (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Altisoft)
« Un logiciel de gestion de trésorerie qui permet de construire et contrôler rapidement le plan de trésorerie d’une entreprise. »

  • Fonctionnalités
    • Présentation en timeline, par colonnes
    • Simulations et scénarios
    • Connexion automatique avec les comptes bancaires
  • Les +
    • Interface moderne et esthétique
    • Vision claire des impacts sur la trésorerie
    • Agrégation des comptes bancaires
    • Sécurisation des données en France
  • Les –
  • Cibles
    • TPE
    • PME
  • Tarifs : 25 €/mois (engagement annuel) pour les fonctionnalités essentielles
logiciel de trésorerie

4/ Taïkoon (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur
« Avec Taïkoon faites grandir vos idées, pas la paperasse »

  • Fonctionnalités
    • Tous les mouvements entrants et sortants
    • Création automatique d’un prévisionnel
    • Calcul des mouvements à venir : TVA, fiscalité
    • Export des documents pour le comptable
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Full web
    • Configuration d’alertes
    • Version de démo en ligne
  • Les –
    • Pas de synchronisation ou de rapprochements bancaires
    • Pas de captation automatisée des achats et notes de frais par scan/OCR
  • Cibles
    • TP
    • Entrepreneurs
  • Tarifs : 30 €/mois (tarif unique)
logiciel de trésorerie

5/ Exabanque (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Exalog)
« Optimisez votre trésorerie avec un logiciel expert simple d’utilisation »

  • Fonctionnalités
    • Soldes prévisionnels
    • Courbe des soldes bancaires
    • Rapprochement des écritures bancaires (manuel ou automatique)
    • Saisie des mouvements prévisionnels
    • Envoi fichier de paiement en banque
    • Gestion multi-bancaire
    • Gestion des placements et des financements
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Logiciel en mode SaaS
    • Test gratuit pendant 60 jours
  • Les –
    • Interface peu ergonomique
    • Centré sur les mouvements bancaires
    • Seulement 60 jours d’essai gratuit
  • Cibles : entreprises et PME
  • Tarifs : 16 € + 10 €/banque par mois + 8 €/mois pour la gestion de trésorerie prévisionnelle

6/ Iziago (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Exalog)
« Iziago, la solution complète de cash management »

  • Fonctionnalités
    • Envoi de paiements nationaux et internationaux
    • Possibilité d’effectuer des prélèvements
    • Gestion des prévisions et des budgets de trésorerie
    • Consultation des relevés bancaires
    • Historique et prévisions sur 500 jours (hors option)
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Catégorisation des flux
    • Maîtrise des délais d’encaissement
    • Essai gratuit d’un mois
    • Nombre d’utilisateurs et de comptes illimités
  • Les –
    • Pas une solution tout-en-un : fonctionnalités réparties en différents modules
    • Récupération des relevés de compte en option même pour le module trésorerie
  • Cibles
    • TPE
    • PME
  • Tarifs : 7,95 €/mois pour le module de trésorerie (hors options)
logiciel de trésorerie

7/ My profit see

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur
« Améliorez l’efficacité de votre pratique et développez vos services de conseil avec des rapports financiers automatisés et en marque blanche« 

  • Fonctionnalités
    • Analyse en temps réel
    • Prévision de trésorerie
    • Scénarios de simulation
    • KPI Monitoring
    • Budgétisation
    • Rapport financier
    • Gestion comptes utilisateurs
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Benchmarking
    • Options de rapport en marque blanche
  • Les –
    • Devise en dollars
    • Totalement en anglais
    • Localisation de vos données hors de France
  • Cibles
    • Experts-comptables
    • Assistants de gestion
    • Consultants pour leur clientèle TPE/PME
  • Tarifs : de 18 à 40 USD/mois (soit 15 à 35 €/mois) selon les options
logiciel de trésorerie

8/ Trésorerie Plus (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Solianz)
« Ne soyez plus seul face à vos problèmes de trésorerie »

  • Fonctionnalités
    • Anticipation et prévision de la trésorerie
    • Gestion flux financiers multi-banques
    • Simulation impact embauche, décalage de paiement, financement, augmentation de CA…
    • Connaissance des montants fournisseurs à payer
    • Consultation des retards de paiement clients
logiciel de trésorerie
  • Les +
    • Version web et progiciel
    • Accompagnement (réseau national)
  • Les –
    • Très basique / peu d’options
    • Peu ergonomique
    • Pas d’indicateurs clés
  • Cibles
    • TPE
    • Commerçants
    • Artisans
    • Indépendants
  • Tarifs : de 27 € à 40 € HT/mois selon la version choisie + un forfait installation/paramétrage/formation
logiciel de trésorerie

9/ E-trésorerie (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (E-Finances)
« Donner aux entreprises de petites et moyennes tailles ainsi qu’aux grands groupes internationaux, des solutions pour piloter et optimiser leur Besoin en Fonds de Roulement »

Reconnu spécialiste des solutions de gestion de la performance financière.

  • Fonctionnalités
    • Optimisation de la gestion quotidienne
    • Analyse de la situation
    • Gestion des prévisions de trésorerie
    • Intégration de relevés automatiques
    • Réduction des frais bancaires
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Plusieurs autres options pour affiner la gestion de trésorerie
    • Nombreux modules additifs
    • Logiciel de gestion de trésorerie full web
    • Disponible en mode SaaS ou acquisition de licence
    • Accompagnement
  • Les –
    • Coûteux pour une TPE
    • Pas de synchronisation avec d’autres logiciels comptables ou notes de frais
  • Cibles : PME
  • Tarifs : de 1500 € à 2350 € en acquisition, non communiqués pour la version SaaS
Fygr logo

10/ Fygr (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Fygr)
« Suivre et prévoir votre trésorerie n’a jamais été aussi facile »

  • Fonctionnalités
    • Prévision et suivi de trésorerie en temps réel
    • Catégorisation de flux bancaires automatique
    • Génération de rapports personnalisés
Dashboard Fygr
  • Les +
    • Produit simple
    • Full web
    • Essai gratuit durant 7 jours
  • Les –
    • Pas de prévisionnel d’exploitation
    • Pas de rapprochement bancaire
    • Pas de lien avec la comptabilité
    • Pas de comptes multiples pour utiliser l’outil en mode collaboratif
  • Cibles : TPE notamment
  • Tarifs : de 35 € à 100 €/mois
Logo Cashlab

11/ Cashlab (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Cashlab)
« Prenez en main le pilotage de votre trésorerie »

  • Fonctionnalités
    • Information bancaire centralisée
    • BFR restitué graphiquement
    • Réalisation de reporting financier
    • Prévisions de trésorerie jusqu’à 36 mois
Dashboard Cashlab
  • Les +
    • Outil collaboratif et sécurisé
    • Expérience de plus de 30 ans en directions financières et cabinets
    • Full web
  • Les –
    • Pas de suivi de trésorerie
    • Outil initialement destiné aux directeurs financiers des grands groupes
    • L’outil fonctionne avec de l’IA pour réaliser les prévisions or l’IA est inopérante en période de crise, voire cela peut être dangereux de s’appuyer sur une estimation non basée sur un historique fiable
    • Refus de démo si vous n’êtes pas dans la cible de clients souhaitée
  • Cibles
    • Grandes entreprises
    • Commence à cibler les PME
  • Tarifs : non affichés sur le site sûrement onéreux au vu de leurs cibles

12/ Paydate (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur
« Pilotez votre trésorerie en temps réel »

  • Fonctionnalités
    • Tableau de Flux de Trésorerie
    • Réel et prévisionnel de trésorerie
    • Comparatifs réalité vs. prévisions
    • Scénarios de prévision de trésorerie
    • Besoin en fonds de roulement
    • Catégorisation des opérations
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Interface ergonomique, agréable
    • Logiciel en mode SaaS
    • Synchronisation bancaire automatisée
    • Possibilités de collaboration
    • Données hébergées en France
  • Les –
  • Cibles
    • TPE/PME
    • Commerce
    • Industrie
    • Associations
    • Franchise
  • Tarifs : 49 €/mois pour une banque (+ 19 €/mois/banque supplémentaire)

13/ Trézy (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur
« L’outil de prévision financière conçu pour les propriétaires d’entreprise »

  • Fonctionnalités
    • Tableau de Flux de Trésorerie
    • Réel et prévisionnel de trésorerie
    • Connexion aux comptes bancaires
    • Projection de trésorerie grâce à des scénarios
    • Catégorisation automatique des opérations
    • Automatisation de la collecte des reçus
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Apparence moderne, esthétique
    • Apprentissage et personnalisation grâce à l’IA
    • Logiciel SaaS
    • Période d’essai gratuite de 7 jours
  • Les –
    • Pas de fonctionnalités de collaboration
    • Données hébergées à l’étranger
  • Cibles
    • Commerces
    • Tertiaire
    • Cabinets comptables
  • Tarifs : 39 €/mois

Modules de trésorerie, briques d’un environnement plus complet

logiciel de trésorerie

14/ Opal TPE (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (OPAL UP)
« Sans doute la meilleure solution de gestion pour les TPE, complète, simple, vous allez plus loin avec Opal »

Opal TPE est un ERP (progiciel de gestion intégré) proposant des fonctionnalités pour les principaux domaines de gestion d’entreprises : production, gestion commerciale, finance, ressources humaines et la gestion de trésorerie.

Nous nous concentrerons sur cette dernière partie.

  • Fonctionnalités
    • Prévisionnel
    • Présentation sous forme de courbe dynamique
    • Suivi d’activité comparé au prévisionnel
    • Anticipation des besoins
    • Calcul automatique TVA/BFR
    • Suivi mois par mois de l’évolution de trésorerie
    • Conditions de paiements paramétrables en fonction du type de clientèle et de fournisseur
    • Rapprochement extraits bancaires
    • Exportation des écritures comptables
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Outil complet
    • Multi-plateformes : Windows, Mac, SaaS
    • Accompagnement
  • Les –
    • Interface vieillotte
    • C’est un simple module au milieu du CRM, de la gestion du temps, de la gestion marketing ou des RH. Le logiciel n’est donc pas spécialisé dans la trésorerie
  • Cibles
    • TPE
    • Commerçants
    • Artisans
  • Tarifs : de 26 à 44 € par mois
logiciel de trésorerie

15/ Quadra Entreprise (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Groupe Cegid)
« Une solution clé en main pour vous consacrer pleinement à votre cœur de métier »

QuadraEntreprise est un ERP (progiciel de gestion intégré) développé par Cegid. Il permet d’intervenir sur les différents domaines de gestion d’une entreprise y compris la gestion de trésorerie.

  • Fonctionnalités
    • Tableaux de bord
    • Gestion de trésorerie
    • Enregistrement des écritures avec des trames de saisies
    • Échanges avec le cabinet comptable
    • Relances clients
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Logiciel en SaaS
    • Accompagnement
    • Données hébergées en France
  • Les –
    • Vieillot et peu ergonomique
    • Non spécialisé dans la trésorerie
    • Pont entre la comptabilité, la paie et la gestion commerciale
  • Cibles
    • TPE
    • Auto-entrepreneurs
  • Tarifs : de 49 € HT à 125 € HT/mois
logiciel de trésorerie

16/ Kiwili (Canada)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur

« Le logiciel de gestion d’entreprise tout en un »

Comptabilité / Devis / Facturation / CRM / Gestion de projets et tâches / Gestion du Temps / Rapports

  • Fonctionnalités
    • Un module trésorerie
    • Montant des revenus
    • Dépenses prévisionnelles
    • Gestion des liquidités
    • Fonction encaissements / décaissements
    • Suivi des flux de trésorerie
  • Les +
    • Full web
    • Gestion des comptes utilisateurs
    • Essai gratuit de 14 jours
  • Les –
    • Module restreint / manque d’indicateurs clés
    • Pas de synchronisation avec les flux bancaires
    • Pas d’accompagnement proposé
  • Cibles
    • Entrepreneurs
    • PME
  • Tarifs : de 16 € à 40 €/mois

17/ Axonaut (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Axonaut)
« Axonaut votre logiciel de trésorerie au quotidien »

  • Fonctionnalités
    • Tableau de bord personnalisable
    • Flux de trésorerie en temps réel
    • Prévisionnel d’exploitation et de trésorerie
    • Visualisation des notes de frais
    • Suivi des comptes clients (avec relance) et fournisseurs
    • Liaison avec les autres modules d’Axonaut (gestion commerciale, devis, factures, notes de frais, gestion des commandes, gestion des RH)
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Gamme modulaire
    • Full web
    • Essai gratuit 15 jours
    • Offre de formation de 4h en deux sessions
  • Les –
    • N’est pas un pur outil de trésorerie
    • Lieu de stockage des données non précisé
  • Cibles : TPE/PME
  • Tarifs : de 35 € HT à 50 € HT/mois selon durée de l’engagement (tarif pour un utilisateur)

18/ Xero (Nouvelle-Zélande)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Xero)
« Xero est un logiciel de comptabilité en ligne pour votre petite entreprise »

Xero est un logiciel de comptabilité pour les petites entreprises proposant la facturation, le suivi de trésorerie, la programmation de paiement…

  • Fonctionnalités
    • Tableau de bord personnalisable
    • Flux de trésorerie en temps réel
    • Connexions bancaires et enregistrement automatique des transactionsRapprochement bancaire
    • Rapprochement des comptes en devise étrangère, avec les taux de change mis à jour toutes les heures.
    • Jointure des fichiers aux données (factures, notes de frais…)
    • Facturation avec possibilité de créer des factures récurrentes
    • Paiement des factures
    • Programmation des paiements et paiement des fournisseurs par lots
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Application mobile
    • Full web
    • Essai gratuit
    • Assistance 24/24 et 7/7
  • Les –
    • Totalement en anglais
    • Stockage de vos données hors de France
    • Pas de proposition d’accompagnement
  • Cibles
    • Petites entreprises
    • PME
    • Start-ups
  • Tarifs : 20 à 70 $/mois (soit entre 17,80 € et 62,30 €/mois)
logiciel de trésorerie

19/ Incwo (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Entreprise-Facile)
« Un logiciel de base, et store de plus de 200 apps pour adapter le logiciel à vos besoins »

  • Fonctionnalités
    • Suivi de trésorerie en temps réel
    • Suivi échéanciers prévisionnels et retards de paiement
    • Simulation de différents scénarios
    • Importation des relevés bancaires
    • Prévision du budget annuel
    • Rapprochement avec les factures clients et fournisseurs
    • Multi-banques
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • 12 apps de trésorerie disponibles pour personnaliser le logiciel
    • 15 jours d’essai gratuits
  • Les –
    • Pas spécialisé dans la trésorerie, module parmi d’autres (CRM, gestion du temps, gestion marketing ou RH…)
    • Le logiciel de ne propose pas de courbe de trésorerie prévisionnelle
  • Cibles : entreprises de toutes tailles (modulables en fonction du nombre d’applis sélectionnées et du nombre de collaborateurs)
  • Tarifs : de 12 € HT à 599 € HT/mois
logiciel de trésorerie

20/ Paypie (États-Unis)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (PayPie Blockchain)
« Mettez fin à vos problèmes de trésorerie »

  • Fonctionnalités
    • Analyse financière
    • Fonds abordables
    • Flux de trésorerie
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Intuitif
    • Visuel
    • Synchronisable avec les logiciels de comptabilité et de facturation anglo-saxons
  • Les –
    • Être abonné à QuickBooks Online (logiciel de gestion et de comptabilité en ligne)
    • Totalement en anglais
    • Localisation de vos données hors de France
  • Cibles
    • TPE/PME
    • Experts-comptables (tarifs préférentiels partenaires)
  • Tarifs
    • Gratuit pour 1 utilisateurs
    • Version Pro : 39 USD/mois soit 35 €
    • Tarifs préférentiels partenaires : non communiqués

21/ RocketChart (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (RocketChart)
« Oubliez les Excels laborieux pour gérer et anticiper votre trésorerie »

  • Fonctionnalités
    • Suivi de trésorerie en temps réel
    • Contrôle des dépenses
    • Connexion aux comptes bancaires
    • Automatisation du reporting
    • Projections financières via des scénarios
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Interface agréable
    • Auto-catégorisation des transactions
    • Support 6/7 jours de 8h à 19h
    • Formation et onboarding compris
  • Les –
    • Pas de liaison comptable
    • Pas de suivi des comptes clients et fournisseurs
    • Aucune documentation sur le site web
    • Stockage des données aux États-Unis
  • Cibles : TPE
  • Tarifs : 49 €/mois

22/ Forekasts (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur (Forekasts)
« Votre vision en chiffres »

  • Fonctionnalités
    • Collecte instantanée des données financières
    • Construction du business plan
    • Identification de l’entreprise
    • Simulations et stress-tests
    • Résultats des tests de solidité financière
    • Rapport de synthèse financier standardisé
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les + :
    • Très belle interface, intuitive
    • Très grande richesse des indicateurs financiers
    • Gestion des informations par blocs et visualisation temps réels des simulations
    • Récupération de fichiers FEC et d’autres formats d’import de données comptables
    • Données financières géo-sectorielles
  • Les –
    • Pas de suivi de trésorerie
    • Prévision de trésorerie en pas mensuels
  • Cibles
    • TPE/PME
    • Experts-comptables
    • Consultants
  • Tarifs : 11 € à 89 €/mois/poste de travail

23/ Cashtrack (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur
« Je prends ma trésorerie en main »

  • Fonctionnalités
    • Suivi de trésorerie automatique
    • Catégorisation des écritures
    • Multi-scénarios
    • Anticipation des décalages de flux

24/ Zenfirst (France)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur
« Une minute à prendre en main, des heures de travail économisées »

  • Fonctionnalités
    • Prévision et suivi de trésorerie
    • Plans de trésorerie prévisionnels
    • Automatisation du suivi
    • Synchronisation bancaire en temps réel
    • Multi-scénarios
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Design moderne, simple, agréable
    • Vision synthétique
    • Gestion des paiements
    • Récupération bancaire automatique
  • Les –
    • Pas de suivi des comptes clients et fournisseurs
    • Nombre d’indicateurs limités
  • Cibles
    • TPE
    • Start-ups
  • Tarifs : 49 €/mois

25/ Concila (Espagne)

Site internet : cliquez ici

Slogan éditeur
« Le premier outil de gestion de trésorerie qui vous permet d’effectuer des paiements »

  • Fonctionnalités
    • Tableau de bord des comptes bancaires
    • Synchronisation avec les comptes bancaires
    • Gestion des paiements et transferts
    • Multi-devises
previous arrow
next arrow
Slider
  • Les +
    • Design moderne, ergonomique
    • Récupération bancaire automatique
  • Les –
    • Fonctionnalités limitées
    • Pas de prévision de d’exploitation, ni de trésorerie ni de suivi
    • Tarifs élevés au regard des fonctionnalités
    • Données hors de France
  • Cibles
    • Entreprises multi-banques et multi-comptes bancaires
    • Entreprises travaillant à l’international
  • Tarifs : de 39 € à 129 €/mois

N’hésitez pas à évaluer ces outils et à tester la réactivité de leur service commercial.

Si l’accompagnement est important pour vous, les sociétés françaises « DataDockées » vous permettront de financer partiellement celui-ci.

Les articles récents

Calcul de la rentabilité d’une entreprise : guide et informations

PME : Économie d’échelle : comment ça marche ? Guide