Modèle de tableau de suivi de trésorerie Excel | TurboPilot

Tableau de trésorerie : modèles et principes de base

Facteur essentiel dans la réussite à long terme de toute entreprise, la gestion de trésorerie représente également l’un des éléments les plus complexes à maîtriser.

En effet, les professionnels dont la finance n’est pas le cœur de métier se laissent parfois dépasser face à des rentrées d’argent et à des dépenses difficiles à manœuvrer.

L’une des stratégies les plus efficaces consiste à établir un plan basé sur un modèle de tableau de suivi de trésorerie Excel pensé pour les particularités liées à votre activité.

Découvrons ce qu’est réellement un plan de trésorerie et comment le traduire sous forme de tableau.

SOMMAIRE

A quoi ressemble le modèle de tableau de suivi de trésorerie Excel idéal ?
Le plan de trésorerie : des enjeux de taille
Comment créer un tableau de suivi de trésorerie ?
Comment tirer le meilleur parti de ses prévisions de trésorerie ?

Si vous voulez aller plus loin…

A quoi ressemble le modèle de tableau de suivi de trésorerie Excel idéal ?

Le modèle de tableau de suivi de trésorerie Excel parfait doit vous permettre d’obtenir un document prévisionnel listant l’ensemble des entrées et sorties de trésorerie que votre entreprise prévoit. En général, ces prévisions sont à établir sur une année et doivent prendre en compte tous les flux monétaires (encaissements et décaissements).

Établir cette liste sous forme de tableau alimenté quotidiennement offre une vision fidèle de la situation financière de l’entreprise à tout moment. On peut ainsi effectuer un suivi comptable de son activité en temps réel.

La condition, bien entendu, demeure de maintenir les colonnes à jour sans la moindre erreur et de reporter les entrées et sorties de fonds engagées au mois correspondant.

Par exemple, un achat réalisé au mois de mai, mais payable au mois de juin, devra être indiqué dans la colonne des décaissements de juin.

Concrètement, votre modèle de tableau de suivi de trésorerie Excel devra détailler la nature des encaissements et des décaissements, intégrer les sommes correspondantes et effectuer les calculs permettant d’obtenir le solde.

Le plan de trésorerie : des enjeux de taille

L’outil prévisionnel que représente le plan de trésorerie est indispensable pour connaître le solde de votre trésorerie à tout moment et permet aussi de se projeter dans l’avenir afin d’identifier certaines tendances.

En utilisant un modèle de tableau de suivi de trésorerie Excel bien structuré, vous pourrez et effet reconnaître de manière très claire les tendances de diminution et d’augmentation correspondant à vos activités en cours.

Les chiffres sous les yeux, vous pourrez visualiser à l’avance les décaissements et vérifier que vous disposerez de la trésorerie requise pour les honorer le moment venu.

Ces informations précieuses vous permettront également d’organiser le développement de votre entreprise, ainsi que d’éventuels investissements ou imprévus.

À l’inverse, les insuffisances à venir apparaîtront elles aussi explicitement, vous laissant le temps de prendre les mesures nécessaires pour inverser la tendance.

Comment créer un tableau de suivi de trésorerie ?

Dans sa forme la plus élémentaire, le modèle de tableau de suivi de trésorerie Excel type comporte deux parties : les encaissements listés par mois d’un côté et les décaissements, eux aussi mensuels, de l’autre.

Alors chaque rentrée d’argent (suite à une vente ou au règlement d’une facture en votre faveur, par exemple) est considérée comme un encaissement.

Et les décaissements correspondent à vos sorties d’argent : les règlements que vous effectuez pour payer un loyer, un fournisseur, etc.

Les encaissements

Car il importe de définir et de différencier toutes les catégories d’encaissements pour pouvoir choisir votre modèle de tableau de suivi de trésorerie Excel.

Celles-ci peuvent par exemple inclure :

  • Facturations clients et ventes (à sous-catégoriser par type de client ou de facturation, ou encore par moyen de paiement) ;
  • Apports en capital, toute augmentation devant être indiquée ;
  • Aides et subventions perçues ;
  • Emprunts bancaires ;
  • Financements (affacturage, levées de fonds, etc.) ;
  • Avances de liquidités apportées par les associés ;
  • Remboursements de TVA (pour les entreprises concernées).

Bien sûr, il convient également d’opérer une distinction entre les rentrées récurrentes, qui doivent faire partie des encaissements attendus, et les encaissements dits irréguliers, comme les pics d’activité saisonniers.

Ainsi, pour estimer au mieux, prenez en compte les flux entrants de l’année précédente.

Les décaissements

De la même manière que pour les rentrées d’argent, comptabilisez les sorties en fonction de leur date d’échéance et organisez-les par catégorie :

  • Frais généraux (loyer, assurance, entretien des locaux, électricité, etc.) ;
  • Achats fournisseurs ;
  • Frais bancaires et/ou financiers (remboursements d’emprunts et les intérêts correspondants) ;
  • Impôts, taxes, cotisations sociales ;
  • Honoraires (consultants, notaires, comptables, etc.) ;
  • TVA à régler ;
  • Salaires ;
  • Baisses de capital.

Tout comme les rentrées d’argent, certaines de ces dépenses sont récurrentes et d’autres variables au fil des mois. Ainsi, les abonnements, frais, remboursements, etc., peuvent être anticipés.

Quant aux charges variables, elles sont à évaluer selon les circonstances.

Par exemple, un pic soudain d’activité aura généralement pour résultat de multiplier vos dépenses.

Pour être efficace, votre modèle de tableau de trésorerie Excel doit vous permettre d’établir une distinction entre une augmentation du chiffre d’affaires et le solde réel de votre trésorerie.

Comment tirer le meilleur parti de ses prévisions de trésorerie ?

Alors, en choisissant un modèle de tableau de trésorerie Excel adapté aux particularités de votre activité, vous verrez, mois après mois, apparaître le solde de votre trésorerie.

Celui-ci représente l’état de votre trésorerie en début de mois additionné des encaissements, moins les décaissements sur la même période.

Ce solde peut être positif ou négatif.

Dans ce cas, il convient de ne pas paniquer et d’identifier rapidement les causes de cette situation.

Ainsi, il s’agit parfois d’un simple décalage au niveau des délais de paiement, qu’il suffira d’optimiser en négociant de nouveaux délais avec vos clients ou fournisseurs.

Si le suivi fait apparaître un trou persistant mais stable, votre entreprise ne dispose peut-être pas des ressources nécessaires pour couvrir ses besoins en trésorerie.

Il faudra alors envisager un apport (financement, prêt, etc.) pour remettre celle-ci à flot.

Enfin, si le trou se creuse, vous devrez vérifier la rentabilité de votre business model : par exemple sous la forme d’un audit de vos charges et marges.

Se munir d’un modèle de tableau de trésorerie Excel à télécharger permet de reprendre le contrôle de la gestion de son entreprise.

Grâce à ce document, vous pourrez surveiller la santé financière de votre activité. Et anticiper les évènements à venir de manière efficace.

Très utile lorsqu’on se lance, cette habitude continuera d’être bénéfique au fil des années.

Si vous voulez aller plus loin…

…et vous doter d’un véritable outil dynamique de prévision et de suivi de trésorerie, alors TurboPilot peut vous séduire !

Quels en sont les avantages principaux ?

  • un outil totalement dynamique (récupération des achats, ventes et banques)…
  • …qui vous procure une courbe de trésorerie précise au jour le jour
  • des indicateurs de pilotage de gestion (KPI) également calculés automatiquement et à tout moment
  • une estimation de votre TVA à payer
  • un suivi de vos comptes clients et fournisseurs
  • une possibilité de confronter plusieurs simulations
  • …et bien d’autres fonctionnalités encore !

Demandez une présentation de TurboPilot en cliquant sur ce formulaire d’inscription.