Le prêt PGE pour sauver votre trésorerie est-il aussi facilement accordé ?

prêt PGE

D’après Xavier DE LABARRIERE créateur et animateur de la Communauté des Entrepreneurs, le taux de refus aux demandes de prêt PGE pourrait avoisiner les 50%…

…et non les 5% promus par la communication du Gouvernement et des banques !

D’après Xavier, deux options sont possibles dès lors :

1/ Inciter sa banque à changer d’avis

2/ Obtenir une aide supplémentaire de 5000€ du fonds de solidarité.

Patrick SENICOURT de Nota-Pme nous l’avait indiqué : les entreprises avec une cotation Banque de France supérieure ou égale à 5+ voient leur demande quasi-systématiquement accordée !

Mais il faut savoir qu’en dessous de 750.000 euros de chiffres d’affaires, la Banque de France n’envoie pas la cotation à l’entreprise : ce qui veut dire que, soit la TPE n’est pas cotée, soit elle ne connait pas sa cote !

Elle peut la demander à son banquier : entre 3++ et 5+, cette cote est considérée comme bonne.

Par contre une cotation de 5, 6, 7, 8, 9 et 0 traduit des difficultés financières récentes de l’entreprise.

TurboPilot, l’arme pour convaincre votre banquier

prêt PGE
Gardez le contact avec votre banquier !

Comment faire changer d’avis sa banque ?

Les banquiers réclament le plus souvent :

  • vos deux derniers bilans clos
  • un prévisionnel d’exploitation et de trésorerie avec des simulations qui sont fonction de vos hypothèses de chiffre d’affaires mais également des mesures que vous avez pu mettre en oeuvre pour protéger votre trésorerie.

Utilisez un véritable outil de trésorerie (voyez votre expert-comptable s’il en est équipé) ou utilisez TurboPilot : vos simulations n’en seront que plus convaincantes avec une ou plusieurs courbes de trésorerie comparées agrémentées d’explications claires.

Attention ! Le bon vieux prévisionnel d’exploitation exprimé en HT et montrant une comparaison de CA facturé et de charges facturées n’est pas un prévisionnel de trésorerie qui lui repose sur des flux financiers exprimés en TTC ! C’est-à-dire la réalité de vos mouvements bancaires…

Par ailleurs, montrer que vous allez effectuer un véritable suivi de trésorerie, fréquent, précis et rapproché à la banque, est un “plus” pour convaincre le banquier !

En cas de refus réitéré, reste le médiateur du crédit

Xavier nous indique le mode opératoire en 5 étapes :

1 : Vous déposez votre dossier en ligne sur le site mediateur-credit.banque-france.fr.

2 : Votre dossier est admis en médiation dans les 48h.

3 : Votre banque dispose de 5 jours pour modifier ses positions.

4 : Le médiateur intervient pour résoudre les points de blocage.

5 : Le médiateur propose une solution aux parties.

Activez la procédure accélérée COVID-19 pour saisir le médiateur du crédit de votre région en commençant ici sur le site de la Banque de France.

TurboPilot, l’arme pour convaincre votre banquier

Activez toutes les pistes…

Obtenez l’aide de 5000€

Votre banque doit vous écrire pour vous notifier son refus du PGE ce qui vous permet d’activer la demande d’aide complémentaire.

Armé de votre justificatif (la notification de refus), déposez votre demande d’aide complémentaire en passant par le site de votre région.

Toujours précieux, Xavier nous précise que pour bénéficier de cette aide, votre entreprise doit :

  1. avoir bénéficié de la première aide de 1500 € soit au titre du mois de mars ou d’avril 2020,
  2. employer au 1er mars 2020, au moins 1 salarié en CDI ou CDD (en plus du dirigeant).

Guide gestion de trésorerie rapide et efficace

La grande morale de l’histoire…

Il faut chasser toutes les pistes mais surtout ne pas perdre de temps !

Car si vous connaissez plusieurs refus et si les circuits administratifs prennent trop de temps (avec les centaines de milliers de demandeurs, il faut plutôt y compter), votre trésorerie finira par se tarir et votre société faire faillite.

Ne vous laissez pas endormir par des déclarations du style “aucune société ne fera faillite”…

TurboPilot, l’arme pour convaincre votre banquier

https://turbopilot.info/les-moments-cles-pour-resoudre-une-crise-de-tresorerie-dans-une-tpe-pme-les-5s-du-cash/